Etude de marché et Business Plan, Statut Juridique

Comment trouver le bon associé pour son entreprise / startup

Vous cherchez des informations pour savoir comment trouver le bon associé pour votre entreprise ? Vous voulez des conseils de personnes expérimentées dans l »association entrepreneuriale ? Comment déceler si telle ou telle personne fera un(e) bon(ne) associé(e) pour votre entreprise ? Dans cet article je vous donne des pistes qui vous permettront d’éviter certaines erreur que j’ai moi même fait.

Voila le plan d’action de cet article afin de gagner du temps :

 

1) Comment trouver un bon associé pour son entreprise

Pour commencer, arrêtons les fausses croyances qui disent qu’un bon associé ne doit pas être :

  • Votre ami
  • Votre conjoint(e)
  • Un membre de votre famille

Lorsque l’on cherche un associé pour créer son entreprise ou un associé pour développer son entreprise il faut avant tout trouver une personne en laquelle vous avez une total confiance et dont l’idée de votre entreprise le passionne totalement. Le terme de confiance et de motivation reviendra souvent dans l’article car c’est selon moi 2 des 4 piliers fondamentaux avec le TEMPS et la COMPÉTENCE que chacun peut consacrer sur ce projet !

Et oui, si votre potentiel associé dont vous avez une confiance aveugle et qui est plus qu’emballé par votre idée entrepreneuriale n’a pas le temps à consacrer à votre entreprise alors c’est peine perdu et croyez moi c’est le début des problèmes si vous vous dites « peu importe je bosserai pour deux » !

comment-trouver-associé-de-confiance-entreprise

comment-trouver-associé-de-confiance-entreprise

2) Association entrepreneuriale – Les 4 piliers de la réussite

De nombreuses entreprises coulent à cause d’une mauvaise association, trouver un associé pour son entreprise est donc clairement une décision à ne pas prendre à la légère. Une mauvaise association peut littéralement vous mettre le moral à zéro, attaquer votre motivation, griller votre énergie, bref ne sous-estimez pas ce que cela peut engendrer.

L’Entrepreneuriat ça peut être cool, même très cool mais ça peut aussi devenir source de problème. Quelles sont donc les 4 piliers pour trouver un associé ?

  • Un associé dont vous avez une confiance aveugle (je n’ai pas dit naïf…)

Lorsque l’on s’associe c’est pour apporter une valeur additionnelle à son entreprise. Cela peut être par l’apport d’une nouvelle compétence technique avec un développeur d’application/ marketing / commercial ou ses connaissances d’un marché, secteur, dont vous, vous ne disposez pas.

Mais cela ne fait pas tout, et oui, est-ce que vous laisseriez les clefs de votre boutique à votre associé pendant 1 mois parce que vous voulez prendre 1 mois de vacance à l’autre bout du monde ?

  • Un associé motivé à 200%

Pour créer une entreprise il faut énormément d’énergie avant que la machine puisse se lancer. Les deux premières années sont les plus difficiles et c’est cette motivation qui vous permettra de soulever des montagnes. Si vous ne transpirez pas votre entreprise pendant cette période, comment voulez-vous que vos clients ressentent cette engouement.

trouver-associé-motiver-entreprise

trouver-associé-motiver-entreprise

  • Un associé qui a du temps à consacrer dans l’entreprise

Une personne peut être tellement emballée par votre entreprise qu’il(elle) peut en oublier le facteur temps. Temps à consacrer à ce projet, temps qui s’écoule en une journée, temps nécessaire à l’accomplissement d’une tâche, d’une mission importante etc.

Vous pouvez tout à fait vous associer avec une personne qui a déjà une entreprise ou du moins un travail. Attention simplement à définir au préalable le temps que cette dernière a à consacrer à votre projet : 5h , 10h ? Pouvez-vous créer ce projet avec le temps que vous êtes chacun en mesure d’y consacrer ?

L’objectif ici est de définir la cohérence avec vos emplois du temps, la rapidité avec laquelle vous souhaitez que le projet décolle, et que cela soit en accord avec chacun des partis.

Attention donc à ne pas vous essouffler en passant peut-être 3 fois plus de temps que votre associé sur ce projet, ce qui est susceptible de créer des frustrations, surtout si vous vous étiez donné un objectif à 3 mois quand ce(cette) dernier(es) voyait ce même projet à plus long termes.

/!\  Sauf s’il devient actionnaire proportionnellement à son temps passé… Pensez-y et répartissez votre temps équitablement.

comment-reussir-association-entreprenarial

comment-reussir-association-entreprenarial

  • Un associé avec de vrais compétences et encore mieux s’il a des compétences complémentaires aux autres

En effet, le but d’une association est quand même, au-delà de gagner du temps, d’apporter des compétences que vous n’avez pas ou sur lesquelles vous n’avez pas le temps de vous former. Votre entreprise sera toujours plus forte et aura les reins toujours plus solide si elle repose sur deux compétences complémentaires plutôt qu’une !

Exemple : Vous voulez créer un site de vente en ligne pour vendre des bouteilles de vins. Quelle serait la meilleur association, 2 développeurs d’application, 2 commerciaux spécialisés dans le vin ou 1 développeur d’application et 1 spécialiste du vin ?

3) Trouver un associé pour créer son entreprise depuis zéro

Il est toujours plus rassurant de s’associer pour créer son entreprise, on se dit que c’est plus simple, que l’on ira plus vite et que l’on pourra se reposer sur l’autre en cas de coup dur. Et puis c’est vrai que c’est toujours plus sympa de se lancer à 2, 3 ou 4 associés pour lancer sa startup/entreprise.

On ne va pas se mentir, la création d’une entreprise est une aventure jouissif et ce sentiment est démultiplié par 100 lorsque c’est votre première entreprise. On en deviendrait presque généreux, voir trop généreux et c’est là où vous pouvez vous mettre dans la m***** !

Donc soufflez un bon coup avant de vouloir trouver un associé pour votre entreprise, Est-ce vraiment nécessaire ? Dans quelle mesure ? Etes-vous obligé de le mettre à 50% ? Ne pouvez-vous pas trouver une personne pour vous aider tout simplement ? Ne pouvez-vous pas vous formez sur une tâche afin de pouvoir garder les 100% ?

D’ailleurs je vous conseille de lire l’excellent article de Marion « Le top 5 des livres à lire pour devenir entrepreneur« .

  • Et pourquoi pas 5 associés pour créer son entreprise ?

Heuu c’est trop tout simplement, déjà que 4 ça commence à faire beaucoup alors 5 je ne vous le conseille tout simplement pas.

  • Mais je suis obligé de m’associer, je n’y arriverai pas sinon !

Ne vous inquiétez pas vous êtes normal, plus de 80% des entrepreneurs qui se lancent cherchent un associé pour se lancer. Et oui c’est tellement rassurant, on n’est pas tout seul ! Et puis l’aventure c’est tellement bon à deux…

Je ne vous encourage pas à ne pas vous associer, je vous dis seulement de ne pas vous associer sans réfléchir avec n’importe qui. Et ce n’est certainement pas en 1 journée de réflexion que vous aurez la réponse.

Observez sa façon de travailler, observez sa capacité à communiquer, essayez d’avoir des informations sur son travail, est-ce un associé bon dans son domaine, est-il agréable avec ces collègues, fait-il la tronche quand on est pas d’accord avec lui… ?

conseils-pour-trouver-bon-associé-entreprise

conseils-pour-trouver-bon-associé-entreprise

4) Trouver un associé pour apporter de nouvelles compétences dans une entreprise déjà lancée

Un point qui m’est très familier car je l’ai vécu, d’ailleurs cela a été ma première association. Et cette association je l’ai faite lors de ma deuxième entreprise. Je me suis lancé seul sur la première et cela m’apporte une certaine fierté, j’aime l’idée d’être le seul maître à bord et d’en devoir le succès qu’à moi-même.

J’ai donc créé cette deuxième entreprise en association. Nous étions 2 et le binôme fonctionnait bien (chacun 50% des parts). Puis au bout d’un an de travail nous avons proposé à notre free-lance qui s’occupait de la partie SEO de notre site de lui donner des parts afin d’apporter une troisième compétence à notre entreprise et bien sûr pour faire des économies.

Nous avions donc une compétence technique (développeur d’application), une compétence (Business Développeur afin de rentrer des produits sur le site) et cette nouvelle compétence SEO pour nous aider à bien être visible sur Google. Malheureusement nous n’avions pas pris en considération la variable « temps » et « confiance ».

Cela amène des frictions, la motivation en prend un coup et les réunions s’enchaînent pour réussir à trouver un arrangement ou pour prendre une décision.

  • Qu’aurais-tu du faire du coup ?

Et bien lorsqu’une entreprise prend une personne en CDI, il y a toujours une période d’essaie, et bien nous aurions faire cela tout simplement. Lui laisser faire ses preuves pendant au moins 1 an avant de signer quoique ce soit. Business to Business point !

5) Estimer les parts de votre société à votre nouvel associé

Vous avez trouvé votre nouvel associé pour votre entreprise ? Il est beau, il est fort, il est chouette comme un taureau costaud ? Parfait !

Maintenant il va falloir savoir qu’elle part on lui donne à cette associé, et c’est justement là que vous pouvez vous reposer sur les 4 piliers d’une association réussie.

Posez-vous ces questions :

  • Combien de temps cet associé peut il consacrer à l’entreprise ? Temps complet, temps partiel ? Combien d’heure par semaine ?
  • Quel est sa compétence et en quoi est-elle nécessaire pour votre entreprise ? Combien cela vous coûterait-il par mois si vous deviez faire appel à un prestataire ?
  • De quoi aura-t-il besoin pour travailler efficacement sur l’entreprise ? Est-ce que vous devrez embaucher quelqu’un ? Un simple stagiaire pourra faire le nécessaire ? Ne pouvez-vous pas former un salarié, stagiaire, contrat pro sur cette tâche plutôt ?
  • Que représentera sa quantité de travail dans le temps, dans 2 ans, devra-t-il toujours y consacrer autant de temps qu’au début ou beaucoup moins ?

Et puis n’oubliez pas que si l’associé arrive en cours de route, ne sous-estimez pas les risques que vous avez pris lors de sa création, rien que pour cela gardez-vous une marge sympathique !

6) Que faire après avoir trouvé un associé

Et bien il est important de mettre des règles de conduite, un contrat entre vous afin de vous protéger chacun.

  • Non mais j’ai total confiance en lui, je n’en ai pas besoin !

Faites-moi confiance, écrivez ne serait-ce que quelques règles de ce que vous avez convenu. Si vous avez dit à votre partenaire que vous pouvez bosser que 10h par semaine et qu’il est d’accord il ne pourra pas vous le reprocher dans 6 mois.

Croyez-moi, l’association entrepreneuriale peut être source de conflit donc écrivez au moins quelques règles, datez et signez. Cela n’est pas juridiquement valable mais au moins cela sera une preuve de vos échanges passés…

Exemple: Vous ne pouvez pas créer le même site internet. Vous ne pouvez monter votre propre boutique dans un rayon de 2km.

On retient que ce qui nous arrange c’est bien connu, les écrits restent les paroles s’envolent…

  • Est-ce important de créer un pacte d’associé ?

Alors attention, car cela pourrait vous bloquer sur pas mal de choses. Sachez en plus que lors de la création de votre entreprise il y a déjà des règles qui vous protègent. Donc attention avant de vous lancer dans un pacte d’associé.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page pour me donner vos impressions, partager votre expérience…

  • Comment avez-vous trouvé votre associé ?
  • En êtes-vous content ?

A bientôt!

Maxence

Autres articles à ne surtout pas manquer!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • Trouver le bon associé pour son entreprise
  • Règles d’or pour choisir un associé
  • Comment savoir si on a trouvé un bon associé pour son entreprise
  • Information association entreprise

[kkstarratings]

Le meilleur des formations en ligne

formation-creer-business-plan

2 Comments
  • Rodrigue
    2:54 , 9 mai 2020

    Très interessant, je suis un peu perdu en ce moment car je ne sais pas si je dois m’associé avec une personne ou pas. J’ai monté un business sur internet il y a 2 ans, ça commence à bien tourner. Pour gagner du temps j’aimerai m’associer avec une personne pour le motiver et ne pas le payer du coup. Il a des compétences complémentaires mais je n’arrive pas à savoir si je dois le faire ou pas, qu’en pensez vous ?

    • Maxence
      10:56 , 10 mai 2020

      Posez-vous ces questions:
      Si vous faites appel à un prestataire pour faire ce boulot combien il vous coûterait par mois ? Cela correspond à combien en % de votre Chiffre d’Affaire ? Est-ce acceptable de sortir X euros par mois pour rester à 100% actionnaire.
      Si vous voulez quand même vous associer, vous pouvez au lieu de lui proposer 40%, 10% la première année, 20% la deuxième… Ou peut être valider ces 40% au bout de 2 ans, c’est à dire faire une espèce de période d’essai… Et quoiqu’il en soit il faudra faire un pacte d’associé même si c’est votre père ou votre meilleur ami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *